Trafic UV C'est Trop #Orange #Égyptienne #Rebeu

La deuxième leçon, c'est que ces arabes en sont instinctivement conscients. Pour eux, rien n'est plus traumatisant qu'une de leurs donzelles tentant de regagner les bonhommes d'une autre race. Le degré d'consanguinité est tant poussé chez les arabes, que cela revient à quitter la famille au sens littéral. C'est aussi ce qui explique le voile coranique : conserver le contrôle de la communauté raciale sur ses éléments féminins.

À Tunis, la manifestation organisée par ADAM mêle tables rondes et interventions artistiques. Sur l'avenue Bourguiba se produit un groupe de Taïfa, musiciens noirs venus du sud du pays. Après la prestation, les militants aller sur le site sont pris à partie par une demi-douzaine de Tunisiens dits blancs”, visiblement offensés : Il n'y a pas de racisme en Tunisie ! Où vois-tu la discrimination ? Vous divisez la Tunisie !”. C'est le déni endémique, que dénoncent inlassablement les antiracistes tunisiens. Dans la cohue, quand Sofiene, arrêtiste et membre d'ADAM, est apostrophé sans détour en métropolitain - Quel est le problème ?” -, il répond en arabe, d'un ton las : C'est ça le problème !”. Il est tunisien et, parce qu'il est noir, on s'adresse à lui comme à un étranger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *